Les voitures de demain par les jeunes gens d'aujourd'hui ...



       

 

 

La « Fisher Body Craftsman's Guild » (Guilde Fisher des carrossiers) était une compétition de design d'auto dans laquelle des jeunes garçons concouraient sur la conception et la construction d'un modèle de future voiture sortie de leur propre « cerveau ».

La compétition, s'est tenue annuellement jusqu'à 1968; elle donnait à des garçons âgés de 11 à 19 ans l'opportunité d'exprimer leur imagination, leur talent en matière de design, leur adresse technique et de manière la plus importante, leur ingéniosité créatrice dans le design et la construction d' un modèle de voiture.

 

Aussi plaisant que cela puisse paraître, concevoir et construire modèle de voiture prend beaucoup d'heures d' un travail difficile - penser et mettre sur le papier ses idées, déterminer le meilleur pour la construction, la recherche de la glaise idéale ou du bon bloc de bois, la sculpture ou la mise en forme du design; constamment affiner le design en 3D, réaliser les détails des différentes partie y compris des roues, la peinture du corps du modèle et l'assemblage de ses différentes parties et finalement, emballer le modèle pour l'expédier à Détroit avant que la date limite ne soit atteinte.! Ce n'était pas une tâche facile pour un jeune garçon manquant d'expérience. Mais les prix pour les vainqueurs étaient substantiels - des prix en espèces pour les vainqueurs de l'État et des bourses pour le collège destinées aux vainqueurs nationaux.

C'est ainsi que cela se passait. Après que chaque modèle ait été jugé par une équipe de Créateurs GM et d'enseignants en Art industriel, les vainqueurs de l'État étaient nominés et recevaient leur prix en espèces. Quant aux vainqueurs régionaux, ils se rendaient tous les frais payés pour un voyage de 4 jours à Detroit pour la « Convention nationale de la Guilde ». Les nerfs étaient à fleur de peau jusqu'au Banquet Annuel, où en présence de formateurs de renom et des dirigeants GM, les vainqueurs des Prix nationaux étaient nominés et présentés en direct dans les médias audio et TV, cela devant leurs parents et amis aussi inquiets les uns que les autres. Plus tard durant la convention, ces jeunes créateurs passaient une matinée dans les studios de style de GM parlant aux créateurs professionnels et voyant comment, dans la réalité, sont conçues les voitures. Pendant que les vainqueurs nationaux rentraient à la maison avec leurs bourses, l'ensemble des participants arrivaient retournaient chez eux gonflés à bloc.

La « Fisher Body Craftsman’s Guild » a commencé en 1930 par une compétition de construction d'un carrosse napoléonien ('image ci-contre) avec des prix jugés uniquement sur la qualité professionnelle du travail. Dès 1938, avec l'intérêt croissant pour le design automobile, la « Fisher Craftsman’s Guild » a introduit une nouvelle catégorie, conception et construction d'un modèle de voiture.

L'intérêt pour cette compétition de design automobile était si écrasant que le carrosse napoléonien fut abandonné. En 1968, quand la Guilde a été dissoute, plus de 8.7 millions de jeunes gens s'étaient inscrits tout au long de la compétition, des millions de dollars de Prix avaient été distribués et beaucoup de vies avaient été changées, dont certaines profondément.

 

Toutes les années, durant lesquelles la Guilde a été active, elle a représenté des valeurs solides comme le roc. De jeunes hommes apprirent ainsi que la persévérance était essentielle et que travailler dur est payant. Ils ont apprécié le sens de la fierté « de la chose bien faîte » qui vient d'une activité constructive et positive, s'ajoutant à cela la joie de travailler avec leurs mains et leur esprit pour créer leur propre design.

Chaque année, beaucoup de bourses sont distribuées à des jeunes gens ayant une capacité sportive exceptionnelle ou établi un record scolaire exceptionnel. Ce qui a rendu la Guilde unique était la reconnaissance et la récompense pour des jeunes gens ayant une capacité créatrice exceptionnelle.

Bill Porter, un créateur de haut niveau de chez GM, maintenant retraité, l'a exprimé d'une autre façon, « Une des grandes choses que la Guilde a faites pour le design américain était d'avoir identifié le talent dès un jeune âge de telle manière que ces jeunes gens puissent entrer dans cette voie de la formation professionnelle. Dans beaucoup de domaines exigeant un talent bien formé, comme la musique et les sports, le processus de première détection est bien établi. Il n'en est pas de même avec le design. Beaucoup de jeunes gens avec du talent pour le design n'apprennent rien de ses possibilités jusqu'à ce qu'ils soient au collège – sautant ainsi des années permettant à un adolescent d'acquérir une adresse, un tour de main dans cette période où l'apprentissage est le plus facile. »

La « FBCG » a aidé à identifier et faire murir une génération entière de talent du design. Ce n'est pas une surprise que beaucoup des participants au concours de la Guilde, après leur formation de base, soient entrés dans l'Industrie automobile et aient dédiés leurs carrières au design et à la conception d' automobiles. Mais pas tous. Certains se sont engagés dans l'architecture, la planification urbaine, la décoration d' intérieur, la science, l'éducation, la médecine et beaucoup d'autres professions.

Une photo des anciens Guildsmen, devenus designers à la General Motors, prises dans le milieu des années 70. De gauche à droite: Paul Tatseos, Jack Folden, Stan Parker, George Prentice, Robert Menking, Charlie Stewart, George Gadda, George Anderson, Stu Shuster, Roy Tiesler, John Wozena, Tom Semple, Chuck Jordan, Kirk Jones, Gordy Brown, Elia Russinoff, Chuck Torner, et Dennis Little.

D'autres Guildsmen, étaient dans les bureaux du Style de la GM à l'époque mais pas sur la photo: Tom Covert, Ron, Dave Holls, Galien Wickersham, Fleurs Al, Geza Loczi, Ed Taylor, Ron Hill, Terry Henline, Gary Smith. Bien sûr, tous les Guildsmen n'on pas fait carriére à la GM, une partie des meilleurs sont devenus designers chez Ford, Chrysler, et d'autres sont partis rejoindre des constructeurs étrangers.

 
 

Chuck Jordan, 1er Prix de la Bourse d'études nationale en 1947 puis diplômé du MIT, avait déclaré lors de sa prise de retraite du poste de Vice-président du Design de GM, « j'ai toujours été reconnaissant pour mon expérience dans la Guilde.

Cette expérience a rapporté de gros dividendes. En fait, quand j'y repense, ma vie, au travers de la conception et de la modélisation de voitures, a vraiment été une grande compétition de la Guilde, exactement comme je l'ai fait quand j'avais 19 ans, à la différence que ces modèles là sont grandeur nature et qu'ils rivalisent avec les meilleurs du monde. 

Retour, au milieu des années 1960, j'avais l'habitude de parcourir avec enthousiasme (en une heure ou moins, généralement) une gazette mensuel Science appelé Model Car, en regardant les nouvelles colle-laiton-et-mastic créations de Dave Shuklis et Dennis Doty, en passant en revue les articles de voitures même ceux qui m'intéressaient moins. Chaque année, une annonce importante apparaissait dans le magazine, une invitation pour les adolescents amateurs de voitures pour participer à la Guilde de l'Artisan Fisher Body, un concours national parrainé par General Motors qui a attribué des bourses d'études dans la conception et le design qui ont écrit et construit une maquette unique d'aspect d'une voiture de tourisme.

Ce livre à couverture rigide de 359-pages, rédigé par un ingénieur automobile et ancien participant de la Guilde, examine de façon exhaustive ce lieu unique, ultra-prestigieux et les concours entre les jeunes et les soi-disant professionnels de la conception. Quelle ont été les concours? Environ 10 millions d'adolescents ont pris part à des compétitions régionales et nationales depuis la création de la Guilde en 1930 jusqu'à ce qu'il a été abandonné après 1968. Il a reçu une couverture régulière dans The New York Times, ainsi que d'innombrables magazines. On estime que 35 pour cent des gagnants ont été recrutés par les studios conception des trois grands de Détroit, y compris Chuck Jordan à la GM, Virgil Exner Jr., pour la conception de la Ford Maverick et Pinto, et Terry Henline, qui a continué à superviser la conception des années 1970 avec la magnifique Chevrolet Monte Carlo.

Le travail de Jacobus» comprend des entrevues avec les gagnants survivants, d'année en année, les résultats et les règles critiques et les techniques de construction des modèles uniques. Pour quelqu'un comme moi, qui rêvait de faire partie de la Guilde comme un enfant, le livre vaut le prix. En fin de compte, ce fut le seul modèle de voiture de concours qui comptait.

 

 

The Fisher Body Craftsman's Guild

By John L. Jacobus

Article : par Chuck Jordan & John M. Mellberg.

Credit Photos : General Motors History & Heritage.

Denis Eveillard

 
© 2010-2017 D. Eveillard - Tous droits réservés - Mentions légales