Chuck Derer, ma vie avec des voitures ...

Publié le 05.09.2012



       

 

 

 

 

Quand on est invité à partager ses pensées sur l'automobile américaine par un blog français sur la passion des véhicules US il faut toujours sauter sur l'opportunité !

                                    

Ma première voiture était une Chevrolet Corvair deux portes d'occasion elle avait été choisie par mes parents car ils savaient que je ne courais pas de risque avec une voiture sous motorisée comme celle-là. Un jour sur un long trajet elle s'est arrêtée de fonctionner. Les prix de la réparation et du remorquage excédaient de beaucoup la valeur du véhicule et il a été vendu comme épave. J'ai économisé un peu de mon argent gagné en job d'été et ai acheté une magnifique voiture. C'était une Ford 1961 jaune convertible avec un toit noir. C'était un «  cruiser » parfait. Mon Papa avait un break Ford 1961, il y avait de quoi le rendre jaloux. J'ai été appelé dans l'armée en 1967 et ma voiture a été vendue.

Pendant mes études au collège en 1966 j'ai vu un film. Je me souviens, correctement ou incorrectement, que le nom du film était, « le Détour ». C'était avec Jean Paul Belmondo un acteur star et une TR4. Quand je suis sorti de l'armée la voiture que je me devais d' avoir était une TR4 rouge. C'est toujours sans doute ma voiture préférée. Je l'ai eu jusqu'à ce qu'un couple au volant d'une Oldsmobile 1960 se soient « coalisé » contre elle sur la route nationale et la transforme en une « compression à la César ». Heureusement pour moi la TR4 avait des ceintures de sécurité et elles étaient attachées. Cela aurait pu être très mauvais. J'ai remplacé ma TR4 par une International Travelall 1967.

Quelque chose de plus grand que l'Oldsmobile moyenne. Le Travelall avait 2 réservoirs de carburant et le consommait comme s'il avait été gratuit mais maintenant j'étais un grand et je roulais comme un grand. C'était parfait jusqu'à la crise énergétique de 1974 subie également ici. J'ai alors changé mon Travelall pour un break Ford Pinto 1974. Cette voiture avait le moteur de 2,5 litres, 3 vitesses, c'était nerveux et pratique. En ce temps-là j'ai commencé à travailler pour la Xerox Corporation comme technicien sur les photocopieurs avec une nouvelle voiture de fonction tous les 2 ans. Le fait de posséder ma Pinto n'avait aucune justification économique donc je l'ai vendue. Mes voitures de fonction étaient, une Chevrolet Malibu 1975 2 portes, une Impala 2 portes jaune et finalement une Ford LTD 1979.

 

J'ai un diplôme des Beaux-arts en Esthétique industrielle et cela ne correspondait en rien au monde de Xerox. Alors je suis parti... Je me suis auto-appris comment travailler les tubes néon et n'étant toujours pas un homme d'entreprise j'ai réussi à avoir plusieurs expositions.

En étant arrivé à ce point j'ai été engagé comme professeur d'art à mi-temps au collège local pour juniors. Heureusement « Fermilab » est très proche et j'ai été en mesure de prendre en résidence un artiste pour créer une grande sculpture lumineuse temporaire juxtaposée au périmètre de un mile de l'accélérateur atomique. J'ai utilisé une douzaine de projecteurs à arc de carbone pour faire une forme parabolique dans le ciel. À cette époque je conduisais une Spitfire 1974. Elle colorait les rues marron avec « son chargement de rouille ».

Le Projet « Parabola » comme je l'ai appelé était presque impossible à mener au top ainsi était-il temps de devenir un adulte. Comme artiste, n'étant pas très bon dans les domaines terriblement important j'étais installé dans la maison de Papa. Cela se passait bien. Un homme convient parfaitement pour entretenir une maison. Ma femme travaillait et nous devions rarement engager une personne de service pour arranger quoi que ce soit.

 

La sculpture lumineuse Parabola s'étendait sur 1 mile et a duré environ 3 heures. Il a été estimé que 25,000 personnes y ont assisté .

 

 

En 1996 je me suis acoquiné avec un architecte retraité du nom de Roy Goodpasture. Il était mon cameraman, j'étais le producteur, le directeur, l'auteur et toutes autres choses nécessaires. A cette époque ma voiture était un break Ford Taurus de 1988 avec la 3ème rangée de sièges optionnelle face à l'arrière et la galerie sur le toit. C'était parfait pour l 'équipement et la prise de vue en voiture. Roy s'asseyait sur les sièges arrière avec la vitre du hayon arrière ouverte, une sorte "d'Artilleur de queue" appelé Roy.

Roy était en mesure de recevoir de réaliser des prises de vues frontales en roulant de « Classics, de  Hot-Rods », de voitures allemandes, françaises, tchèques et anglaises. Ayant grandi avec le poids du patriotisme américain, j'étais toujours un peu plus intéressé par les voitures non américaines. Je suppose que je considère beaucoup de nos voitures comme étant bien connues et qu' il y a un bon nombre de Spectacles Automobiles populaires à la télévision qui montrent la puissance américaine dans le domaine. C'est pourquoi vous pouvez voir sur ma chaine YouTube, des Chevys, Fords et Chryslers, aussi bien qu'un bon nombre de voitures « orphelines » ainsi que des camions.

 

La Willys Overland Jeepster 1948 de Chuck ''Jambalaya''

 

Pour en revenir à ma Spitfire rouillée, quand la famille a grandi elle était trop petite. Elle a donc été vendue. La remplaçante est une Willys Overland Jeepster 1948 jaune et noir. J'ai été surpris d'apprendre que son design a été fondé sur les roadsters européens devenus familiers aux GI'S américains pendant la Seconde Guerre mondiale. C'est une combinaison de design de roadster européen et de jeep militaire et se conduit avec le comportement sportif d'un pick-up. J'aime bien que ce soit une antiquité utilisable quand le temps est bon pour faire les courses. Elle est toujours remarquée et pour des raisons politiques n'est pas Ford, Chevy ou Chrysler. Les possesseurs d'automobiles deviennent de temps à autre aussi trop fidèles à une marque ainsi cela me garde de cette bataille.

Voici quelques photos. Celle de la Chevy 1960 c'était hier soir dans ma ville de Downers Grove. La Grosse Ford, la Chargeur, les Corvettes, ont été prises à des moments différents cet été à Downers Grove.

 

 
 

Comment je choisis une voiture pour la mettre sur ma chaine YouTube ? C'est facile.

Je dois la trouver intéressante, qu'est-ce que cela signifie. Par chance pour moi, notre ville organise une exposition de voitures très réussie le vendredi soir, depuis ces 2 dernières décennies. Beaucoup de voitures magnifique mais aussi des camions se sont présentés. Parfois je ne comprends pas l'intérêt que l'on porte à une voiture du premier coup.

Prenez par exemple le Taxi Checker sur ma chaîne. Au début je suis passé à coté sans y prêter attention, mais ensuite j'ai remarqué que presque à chaque fois il y avait un grand groupe d'admirateurs autour de la voiture. Je me suis finalement arrêté et ai parlé avec le propriétaire développant ma connaissance de l'automobile américaine. Je pense que dans tout ce qui est documenté sur ma chaîne, j'ai'appris quelque chose. Et peut-être qu'à leur tour mes téléspectateurs apprennent quelque chose.

Ma chaine YouTube « Rides With Chuck ».  Allez en voiture pour un tour !

Mon Blog « Rides With Chuck ».  Pour les photos simplement !

 

Credit  Vidéo : Copyright @ 2012 RidesWithChuck 

Credit  Photos : Copyright @ 2012 RidesWithChuck

Chuck Derer


Article précédent :



Une visite au Louwman Museum par Frédéric Mardon ...
Article suivant :



Pebble Beach Concours d'élégance 2012 ...


 
© 2010-2018 D. Eveillard - Tous droits réservés - Mentions légales