Chevrolet et les 500 Miles d'Indianapolis ...

Publié le 15.10.2011



       

 

 

 

 

 

Bien que 2011 marque le 100ème anniversaire de Chevrolet et des 500 Miles d’Indianapolis, les premiers rapports entre les deux remontent à 1905. Cette année-là, Louis Chevrolet et Carl G. Fisher étaient partis dans le Midwest pour faire des cascades exhibitions à l’occasion de courses automobiles. C’est cette année que le plaisir de la compétition automobile devait sceller le destin des deux hommes. En 1909, Fisher entamait la construction de son propre circuit de course près d’Indianapolis. Louis Chevrolet, de son côté, devenait célèbre comme pilote de l’équipe Buick de Billy Durant.

Début 1911, Durant demanda à Chevrolet de s’associer à lui pour des projets automobiles, et notamment une voiture à laquelle il comptait donner le nom de « Chevrolet ». Louis eut tôt fait de délaisser la conception automobile pour aider son frère, Arthur, à préparer une Buick pour la course inaugurale de 500 miles qui devait se dérouler sur le nouveau circuit de vitesse d’Indianapolis. Arthur Chevrolet fit 30 tours à l’occasion de la première épreuve des 500 Miles d’Indianapolis, avant d’abandonner à la suite de problèmes mécaniques. 

Chevrolet a tenu le rôle de pace car aux 500 Miles d’Indianapolis plus que n’importe quelle autre marque, La Camaro SS 2011 cabriolet est l’interprétation moderne d’une des voitures les plus mythiques qui ont jamais ouvert l’Indy : la pace car Camaro SS 1969.

 

 

La Chevrolet Camaro SS 2011 est la septième Camaro à jouer la pace car des 500 Miles d’Indianapolis. La première avait fait l’ouverture en 1967, l’année du lancement de la Camaro. Celle-ci fut invitée à revenir tenir le rôle de pace car en 1969. Le cabriolet blanc SS 1969 qui fit la pace car, avec son capot bombé, ses bandes « Hugger Orange » et son intérieur à l’habillage spécifique, est devenu une pace car totalement mythique. Aujourd’hui, les collectionneurs de Camaro s’arrachent les exemplaires restants des 3.675 répliques officielles construites en 1969.

 

 

La couleur blanche Summit White de la pace car Chevrolet Camaro cabriolet des 500 Miles d’Indianapolis 2011, avec bandes orange, est un héritage direct de la pace car de 1969, tandis que l’intérieur en cuir orange est une interprétation actuelle de cette teinte historique. Pour permettre de faire rouler dans les rues une voiture qui a l’allure de la pace car, Chevrolet à réaliser 500 répliques de la pace car Chevrolet Camaro cabriolet 2011. 

 

 

Chevrolet a participé à des courses type Indy car series, mais en tant que constructeur de moteurs, sur les périodes 1986-1993 et 2002-2005. Avec ses V8, Chevrolet a remporté 104 courses, motorisant six champions, et remportant sept victoires aux 500 Miles d’Indianapolis. L’année prochaine, Chevrolet reviendra aux Séries Izod de l’IndyCar avec un nouveau V6 à double turbo et injection directe alimenté par un carburant renouvelable, du super E85.

Développé par General Motors et Ilmor Engineering, le V6 IndyCar Chevrolet affichera une cylindrée de 2,2 litres, un bloc et des culasses en aluminium, et aura un rôle structurel dans le châssis en recevant la boîte de vitesse et la suspension arrière. Le moteur IndyCar Chevrolet sera disponible pour tous les participants en fonction des réglementations des séries. Le team Penske est la première équipe IndyCar à choisir le moteur Chevrolet pour 2012.

La première voiture Chevrolet choisie comme voiture pilote des 500 milles d'Indianapolis était la Fleetmaster Six 1948. La marque a été choisie plus que tout autre fabricant pour lancer le départ de la course. Voici la liste des voitures pilotes Chevrolet : Fleetmaster Six 1948, Bel Air 1955, Camaro 1967, Camaro 1969,Corvette 1978,Camaro 1982, Corvette 1986,Beretta 1990, Camaro 1993, Corvette 1995, Corvette 1998, Monte Carlo 1999, Corvette 2002, SSR 2003, Corvette 2004, Corvette 2005, Corvette 2006, Corvette 2007, Corvette 2008, Camaro 2009, Camaro 2010, Camaro 2011.
 

Crédit Photos :  General Motors.
 
Denis Eveilard

Article précédent :



Une Packard, et sa jeune pilote née en 1910 ...
Article suivant :



Design Technical Center General Motors 1956 ...


 
© 2010-2018 D. Eveillard - Tous droits réservés - Mentions légales