Après quatre décennies une voiture ancienne retrouve son propriétaire ...

Publié le 05.03.2012



       

 

 

Récemment, ses fils ont ouvert une porte de garage et, à l' intérieur, il y avait la voiture qu'il avait restaurée il y a bien longtemps. Mise en vente sur Ebay, ses fils, se souvenant combien ce véhicule lui avait manqué au cours des décennies passées, l'avaient achetée pour leur père vieux de 90 ans.

Quand elle est sortie la Cord laissait les productions de Détroit loin derrière elle. Affutée, basse, élancée, splendidement dessinée. la Cord avait des phares escamotables, pas de marchepied et un moteur puissant. Elle était tellement futuriste que la production en a été stoppée une année plus tard. Seulement environ 2,000 unités ont été produites et toutes sont aujourd'hui cotées comme véhicules de collection.

Un samedi soir, en se promenant sur Broad Street à Philadelphie et en regardant dans le hall d'exposition du magasin de «Shore Brothers», Reeve dit, en se souvenant de sa jeunesse, «Personne ne rêvait jamais de posséder une Cord ou même d' avoir de l'argent pour mettre du carburant dans une de celles-ci».

Maintenant, Reeve possède de nouveau la Cord, No. 769, construite en février 1936. Seulement 16 Cord ont été vendues neuves dans le Maryland cette année là.

Reeve qui vit à Lutherville, est le propriétaire retraité de «Baltimore Finishing Works» une entreprise spécialisée dans le décapage de la peinture sur l'Avenue Huntingdon dans le quartier Remington de Baltimore.

Ses deux fils, Richard «Rick» et Michael, font maintenant tourner l'entreprise fondée par leur grand-père en 1921. Au cours des ans, Reeve père a possédé et restauré beaucoup de voitures anciennes. Sa première voiture était une Lincoln 1931 achetée d'occasion 50 $ en 1937 ou 1938.

«Ã€ cette époque la, les grandes voitures n' étaient pas raisonnables à posséder et très couteuses de fonctionnement», dit-il. «Je l' ai donc changée pour une Hispano-Suiza. Si je l'avais toujours, elle vaudrait 500,000 $ !».

En 1970, il a entendu parler d'une Cord existant en Pennsylvanie et l'a retrouvée dans une grange à Dallastown dans le Comté de York. La carrosserie était dans une grange et le moteur trainait «dans la gadoue». Il l'a obtenue pour $300, a appelé tous azimuts toutes sortes d'experts pour l' aider dans la restauration et a ré-assemblé la voiture sur ses temps de loisir.

Durant les deux années des «seventies», pendant lesquelles Reeve a possédé la Cord il l'a présentée dans des concentrations de véhicules. C'était une attraction «star» de la Parade de Towsontown. Il a aimé expliquer la voiture et ses innovations et avait même imprimé des prospectus, «C'était la voiture venue du pays fermier de l'Indiana vers la fin de l'été 1935 pour écrire un nouveau chapitre complet dans l'histoire de l'automobile».

Lors d' une rencontre près de Washington, un entrepreneur de pompes funèbres l'a approché et lui a offert $10,000 et une Mercedes-Benz SL. Après avoir réfléchi à l'offre quelques jours, Reeve a conclu la vente de la voiture et a injecté l'argent dans ses affaires. A l'époque cela semblait une chose prudente.

Mais de tous les nombreux véhicules que Richard Reeve a restauré, cette Cord marron et noire restait au dessus du lot. Elle a marqué ses fils, qui ont appris à conduire derrière son volant. Les deux fils possèdent des voitures anciennes et leur père n'a cessé de leur dire qu'ils devraient posséder de véhicules d' avant la Seconde Guerre mondiale.

Il y a environ trois semaines, un de ses fils, Rick, a repensé à la Cord. Il a tapé la quatre lettres C-O-R-D dans un moteur de recherche informatique et est apparue une annonce eBay en concernant une.

Et non seulement ce n'était pas n'importe quelle Cord, mais, sans aucun doute possible, la Cord de Reeve. Il a consulté son frère, s'est lancé dans les enchères et a battu 11 autres acheteurs potentiels. Mais l'offre n'avait pas atteint le prix de réserve du vendeur.

Rick Reeve a alors commencé à négocier avec le propriétaire de la Cord,... Marc Cord (aucune relation avec le fondateur de Cord, Errett Lobban Cord), un ébéniste faisant du sur mesures qui vit à Charlotte Hall dans le Maryland du Sud. Ils conclurent l'affaire : $43,000 pour la même voiture, celle que Reeve père avait restaurée.

 

 

Elle marche toujours et est en parfait état, bien qu'elle ait besoin de nouveaux pneus. Toutes ces années passée elle avait été gardée dans des garages climatisés par les 3 propriétaires qui l'avaient possédée depuis Reeve.

«Quand je l'ai conduite, cela a semblé gigantesque», a dit Rick, «Je veux que mon père la prenne jusqu'à Panera et la montre à ses copains».
Le 18 juillet, les fils de Reeve ont «détourné» leur père de sa maison sous le prétexte d'une réunion de famille à Finksburg.

Ils lui ont donné le mode d'emploi de la Cord et ont observé comment il a commencé à réaliser que quelque chose se passait. Alors ils ont levé la porte du garage et sa mâchoire est tombée.

Alors il s'est mis derrière le volant et a démarré pour aller parcourir les collines de Comté Carroll.

 


Article : par Jacques Kelly paru sur The Baltimore Sun,

Crédit Photos : Baltimore Sun par Algerina Perna.

Serge Petit


Article précédent :



Welcome To The US Cars Club Normandy ...
Article suivant :



Cord, Chrysler, Tucker, Ford by Alex Tremulis ...


 
© 2010-2018 D. Eveillard - Tous droits réservés - Mentions légales