1970-2010 Un challenger toujours dans la course ...

Publié le 15.12.2010



       

 

 

 

 

Une des plus emblématiques muscle-car américaine fête cette année ses 40 ans et on ne peut que se réjouir de la voir survivre malgré la crise financière de la maison-mère. Heureusement Chrysler le constructeur américain a bien compris qu’une telle voiture-image est indispensable à sont catalogue. Elle apparue la première fois sur la scène des muscles cars pour le millésime 1970. Disponible en coupé hard-top et en convertible, elle utilise la plateforme E-Body de la Plymouth Barracuda

 

Si vous voulez voir la galerie... Click Here.

 

 

 

Mais c'est principalement la gamme de moteurs qui fit son succès commercial avec des options de puissances nombreuses dès le lancement : 6 cylindres en ligne 225ci 3,7L à carburateur simple corps de 145 ch SAE à 400 tr/mn et 290 Nm à 2400 tr/mn pour le modèle de base, V8 318ci 5,2L à carburateur double corps de 230 ch, V8 340ci 5,6L à carburateur 4 corps de 275 ch à 5000 tr/mn et 460 Nm à 3200 tr/mn ou 290 ch en version "Six Pack" (3 carbus double corps pour la Challenger T/A, V8 383ci 6,3L à carbu double corps de 290 ch, 330 carbu 4 corps ou 335 ch Magnum sur la Challenger R/T.

En option on trouvait aussi le V8 440ci 7,2L Magnum à carburateur 4 corps de 375 ch à 4600 tr/mn et 650 Nm à 3200 tr/mn ou le V8 440 Six pack doté de 3 carburateurs double-corps et délivrant 390 ch à 4700 tr/mn et 663 Nm de couple à 3200 rpm. Enfin, en ultime "recours", Dodge proposait l'option V8 426 HEMI fort de 425 ch à 5000 tr/mn et 650 Nm à 4000 tr/mnCoté transmission, on dispose de la boite auto Torqueflite ou de boites manuelles à trois ou quatre rapports.

 

 

Pour l'année 1971, les designers opèrent de subtiles retouches à la Dodge Challenger, notamment sur les phares et la grille de calandre. Des retouches mineures mais qui vont s'accompagner d'une baisse dramatique des ventes. La Challenger R/T se distingue par une grille de calandre noire au lieu de chromée et des vitres de custodes en fibre de verre. Un nouveau coupé à vitres arrière fixes et ajouté au catalogue. La Dodge Challenger T/A est abandonnée cette même année ainsi que la finition SE et le cabriolet R/T. Les nouvelles normes de pollution impliquent aussi quelques changements sur les motorisations.

L'option V8 440 de 375 ch est abandonnée ainsi que le V8 340. Le V8 383 Magnum est ramené à 300 ch par abaissement du taux de compression. Toutefois, une V8 440 "Six Pack" de 390 ch fait son apparition. La Dodge Challenger est le pace-car officiel des 500 miles d'Indianapolis 1971 et à cet effet, une série limitée de 50 Challenger cabriolet répliques du pace-car sera produite, toutes peintes en orange HEMI avec un intérieur et une capote blanche. 

 

 

Au début de l'année 1973, le gouvernement fédéral impose de nouvelles normes pour les pare-chocs qui se traduisent par des butoirs en plastique ajoutés sur les pare-chocs chromés. A l'intérieur, un nouveau combiné d'instruments est proposé en option sur la Challenger Rallye. Sous le capot, le six-cylindres en ligne disparaît et le V8 318ci de 150 ch devient la motorisation standard, avec pour seule option le V8 340ci de 240 ch. Condamnée à mort par un second choc pétrolier, la Dodge Challenger termine sa carrière en avril 1974.

 

 

La Dodge Challenger à laissée sont empreinte au cinema en 1970, dans Vanishing Point, avec comme acteur principal Kowalski, interprété par Barry Newman. Ce film à inspiré Quentin Tarentino pour son film boulevard de la mort, présenté en 2007 au Festival de Cannes.

 

La Dodge Challenger R/T du film Vanishing Point

 

Après le concept car 2006, Chrysler donne une suite à cette étude en 2008 et lance la production. On la retrouve avec un moteur Hemi de 5,7 ou 6,1 litres selon la version. Une ligne à couper le souffle inspirée de la Challenger 70. Voilà de nouveau la Challenger au sommet de sa forme, c’est à nouveau une vraie et belle muscle-car capable d’éclipser une certaine… Mustang, que l'on retrouve maintenant à tout les carrefour.

 

La version ultime de la Challenger du 21ème siècle est représentée par le modèle SRT équipé d’un V8 Hemi développant 425 ch.

 

Dodge Challenger 1970 vs Dodge Challenger 2010 

 
 
Denis Eveillard 

Article précédent :



Comment une Full Size se paye une traversée de l'Atlantique ...
Article suivant :



Chevrolet Impala SS Concept Car General Motors ...


 
© 2010-2018 D. Eveillard - Tous droits réservés - Mentions légales