Road Movie, USA ...

Publié le 15.07.2012



       

 

 

 

 

Ce beau livre s’intéresse à un autre genre américain par excellence, le « road movie », souvent associé au cinéma moderne ou post moderne des années 70 et 80 (de Easy Rider à Paris, Texas). Mais les auteurs Bernard Bénoliel et Jean-Baptiste Thoret ont l’intelligence de ne pas oublier les vraies racines du « road movie ».

Dans les années 30 et 40, version réaliste (Les Raisins de la colère de John Ford), version comique (New York-Miami de Frank Capra) et version fantastique (Le Magicien d’Oz de Victor Fleming, cet autre titre séminal du cinéma américain qui a inspiré de nombreux films, et en particulier Sailor et Lula de David Lynch.) Road Movie, USA : un voyage à travers le territoire américain et son Histoire par le biais d'une quantité de films.

L'Amérique a tout de suite eu besoin du cinéma : pour tirer le portrait de tout un peuple d'émigrés venus bâtir une nation. Pour s'imposer comme le pays de la liberté. Pour saisir comme dans un miroir grands espaces, ciel bleus et routes à perte de vue, autant de promesses de trajets initiatiques. Pour les amoureux de la route et des grands espaces américains.

De John Ford à Easy Rider en passant par Point limite zéro et Les temps modernes, l'ouvrage se refuse à dresser une "chronologie" du road movie. Non, les deux auteurs préfèrent nous parler des similitudes entre les films et dresser un portait de l'Amérique, des américains, de leurs rapports avec leur terre, leur frontière, leur espace.

Les Etats-Unis sont un pays neuf. Et l'ouvrage nous parle de la Conquête de l'Ouest, des nouvelles frontières mais aussi du massacre des indiens, des milliers et des milliers d'étrangers qui se pressent aux portes de l'Amérique. Ils font le parallèle avec la guerre de Vietnam, l'assassinat de Kennedy ou les années Reagan.

On perçoit mieux ce genre qu'on a tant de mal à définir. Le road movie est le prolongement du western, le cheval est remplacé par la moto ou la voiture et les cow-boys ont désormais des blousons de cuir et un côté hippie. On voyage dans un genre et à travers le complexité d'un pays insaisissable.

Benoliel et Thoret ne cessent ainsi d'aller et venir dans le temps, faisant fi de la tyrannie de la chronologie pour se livrer à une exploration via des fils, des échos, des thèmes. Vision explosée mais rendue constamment cohérente par la précision de leur travail et la pertinence de leurs analyses. 

Magnifiquement illustré, Road Movie, USA a tout du classique instantané du livre de cinéma, aussi indispensable aux cinéphiles qu'à tous ceux qui souhaitent comprendre un peu mieux ce qu'est l'Amérique.

 

Road Movie, USA

par Bernard Bénoliel et Jean-Baptiste Thoret

Denis Eveillard


Article précédent :



News, American Classic Drive ...
Article suivant :



The Jalopy Journal le livre ...


 
© 2010-2018 D. Eveillard - Tous droits réservés - Mentions légales